Tenir la trésorerie

  • Comptable d’entreprise désirant se perfectionner à la tenue complète de la trésorerie.

  • 2 jours, soit 14 heures.

  • Beaune

720 € net de taxe par personne

objectifs

Maîtriser et enregistrer les écritures comptables de banque et de caisse.

Gérer les devises étrangères.

Effectuer les rapprochements bancaires.

pré-requis

Connaissance des mécanismes de la comptabilité générale (écritures courantes et raisonnement).

programme

JOURNÉE 1 : OPÉRATIONS JOURNALIÈRES DE TRÉSORERIE

 

La saisie des écritures de banque et de caisse

Pièces justificatives et dates de règlement.

Enregistrement des pièces comptables sur ses journaux de trésorerie (règlement/encaissement).

La caisse et le journal de caisse.

Les devises et les différences de change.

Les frais de banque.

L’escompte financier accordé ou reçu (principe et comptabilisation).

Prise en compte de la nature de la TVA (TVA débits/TVA sur les encaissements) au moment du règlement/encaissement.

 

Les effets de commerce

Définition de l’effet de commerce, de la LCR et du billet à ordre.

Écritures lors de la création et l’acceptation.

Écritures lors de la remise à l’encaissement.

Écritures lors de la remise à l’escompte.

 

JOURNÉE 2 : ÉTAT DE RAPPROCHEMENT BANCAIRE ET EMPRUNT INDIVIS

 

L’état de rapprochement bancaire

Comparaison entre solde en banque et solde comptable.

Les étapes et le but du rapprochement bancaire : méthodologie.

Vérification du rapprochement bancaire : les écritures comptables de rectification.

 

Le financement par emprunt indivis

Les caractéristiques financières de l’emprunt (3 modes possibles).

La comptabilisation du service de l’emprunt.

La comptabilisation en fin d’exercice comptable (intérêts courus non échus).

 

recevoir la fiche par e-mail (pdf)